PROJET AUTOBLOG


Arfy'z tranche du Net

Site original : Arfy'z tranche du Net

⇐ retour index

Municipales, de 2014 à 2020 - les candidats sans étiquette fichés par l'Intérieur -à- les petites villes écartées des résultats nationaux, une manipulation

dimanche 19 janvier 2020 à 18:22

"Tout est relatif", sauf les superlatifs de ceux qui râlent (et qui ont la mémoire courte).
Ou mode *mes œillères qui vont bien*
Ou mode *qui râle le plus fort* a une chance d'exister
Ou mode, les 2 et plus ;)

J'adore ... quoi qu'on fasse toutes les élections, ça râle =)
Le sujet ?  Les listes/Maires "sans étiquète" qui subissaient ± une obligation de se donner une préférence de "couleur politique" faute de quoi leur Préfet leur en attribuait une.  Le tout pour qu'au niveau National, il puisse y avoir un calcul de % de c'est qui qui n'a la plus grande.

Ici comparont les Municipales 2014 et 2020 avec 2 articles à "puta-titre" / "puta-click".

Et dans 6 ans, ce sera quouaHⓒ ?  A vos stylos, vous avez quelques années pour l'imaginer.

Note: si vous avez l'envie et le temps, allez lire les commentaires de 2014, il y a quelques perles mode " #macrondemission ?  Nahhh, c'était pas mieux avant ".

Pour calmer tout le monde, je vous conseille d'aller sur cet article de l'AMF (Asso Maire de France), donc je cite une partie:

Ce que cela va changer (ou pas)
Aux prochaines élections, les listes et les candidats ne feront donc plus l’objet d’un nuançage d’office dans les communes de moins de 9 000 habitants (à l’exception des chefs-lieux d’arrondissement). Cette information a donné lieu à des interprétations plus ou moins fantaisistes. « 96 % des communes ne seront pas prises en compte dans les résultats nationaux ! », était-il par exemple expliqué, avant-hier, au 20 h d’une chaîne de télévision nationale. Bien entendu, le ministère comptabilisera, comme à chaque scrutin, le moindre bulletin de vote jusqu’au dernier, dans la plus petite des communes. Si le chiffre de 96 % correspond bien à la proportion de communes de moins de 9 000 habitants qui ne seront plus nuancées désormais, il est à relativiser, si l’on veut bien se rappeler qu’en 2008, c’étaient déjà 88 % des communes qui ne faisaient pas l’objet de nuançage (seuil à 3 500) et en 2014, 71 % (seuil à 1000).

Sans compter que pour un Maire "se faire coller une étiquette" alors qu'il n'en voulait pas, ce n'était peut-être pas si cool que ça.
Ensuite du choix du seuil à 1000, 3500, 9000 ou autre et de ses conséquences pour X ou Y, ben au moins ça fait parler.  Perso je m'en fout.

CIRCULAIRE CASTANER SUR LE NUANÇAGE : DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX

amf.asso.fr documents-circulaire-castaner-sur-nuanage-demeler-vrai-du-faux.jpg
amf.asso.fr