PROJET AUTOBLOG


La Quadrature du Net

Site original : La Quadrature du Net

⇐ retour index

[Maisoùvaleweb] De l’imprimerie à l’internet, la contre-histoire des médias de Félix Tréguer

lundi 14 octobre 2019 à 13:00

Dans son ouvrage L’utopie déchue, Une contre-histoire d’Internet (XVe-XXIe siècle) – Fayard, 2019, le sociologue Félix Tréguer retrace l’histoire longue des moyens de communication, que la censure d’Etat rattrape inlassablement. De l’imprimerie à l’informatique, le même schéma semble se répéter. Ce constat amer interroge au plus près l’efficacité des nouvelles formes de résistance ainsi que la sensibilité des citoyens aux questions de liberté. Tréguer, chercheur et membre de la Quadrature du Net, nous rappelle la nécessité de cultiver une technocritique vive et de lutter coûte que coûte contre nos mémoires trop courtes. Nous avons échangé quelques mots. […]

http://maisouvaleweb.fr/de-limprimerie-a-linternet-contre-histoire-media…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[BFM] Alicem: pourquoi l’application de reconnaissance faciale du gouvernement fait débat

lundi 14 octobre 2019 à 11:00

Très controversé, le projet du gouvernement obligerait toute personne voulant se doter d’une identité numérique à fournir ses données faciales. […]

La Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés sur internet, a déposé en juillet un recours devant le Conseil d’Etat pour faire annuler le décret du 13 mai qui autorise le dispositif. L’association affirme qu’Alicem va à l’encontre du Règlement général sur la protection des données (RGPD) car il oblige toute personne voulant utiliser le service à fournir ses données faciales. […]

https://www.bfmtv.com/tech/alicem-pourquoi-l-application-de-reconnaissan…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceCulture] La France : premier pays d’Europe à généraliser la reconnaissance faciale

dimanche 13 octobre 2019 à 13:00

On assiste en France à de plus en plus d’expérimentations sur la reconnaissance faciale, les portiques biométriques dans les lycées, au carnaval de Nice, ou encore dans les aéroports… Le Ministère de l’Intérieur et l’Agence Nationale des Titres Sécurisés lance une nouvelle application sur Android : Alicem. Elle propose aux citoyens de se créer une identité numérique pour tout ce qui est procédure administrative en ligne et ce, à partir de la reconnaissance faciale. Selon les révélations de Bloomberg hier, elle sera lancée dès novembre.

La France sera donc le premier pays de l’Union Européenne à utiliser la reconnaissance faciale pour donner aux citoyens une identité numérique. Mais cela pose de nombreuses questions, notamment sur la protection des données personnelles. Nous avons tenté de joindre le Ministère de l’intérieur qui n’a pas pu répondre à nos questions. Interview avec Martin Drago, juriste à la Quadrature du net, l’association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Il engage une action en justice contre l’Etat. […]

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journa…

NDLRP – Entretien à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[Science&Vie] Reconnaissance faciale : le grand malaise

dimanche 13 octobre 2019 à 11:00

Que ce soit pour circuler, consommer ou accéder à des données, le visage sert de plus en plus de passeport. Or, la reconnaissance faciale ne s’arrête pas à l’authentification : elle peut aussi servir à contrôler les gens à distance et même à décrypter leur caractère ou leur orientation sexuelle. Une « inquisition » qui inquiète jusqu’aux chercheurs en I.A. […]

Mais comment faire autrement ? « La reconnaissance faciale est désormais installée comme un choix par défaut dans de nombreux services, que ce soit sur Facebook ou pour l’enregistrement de billets d’avion aux États-Unis, observe Jameson Spivack. Et, bien souvent, il n’y a pas d’autre option possible… » La stricte réglementation européenne a beau exiger le consentement de l’utilisateur, les premières digues sont en train de sauter. Un exemple : l’application Alicem du gouvernement français ne propose, pour l’heure, aucune alternative à la reconnaissance faciale pour s’authentifier en ligne – un recours a été déposé devant le Conseil d’État. « Le problème, c’est que la banalisation en cours de cette technologie risque d’être une première étape vers une surveillance de masse de la population« , évoque Martin Drago, de l’association de défense des droits dans l’environnement numérique La Quadrature du Net. Une crainte largement partagée… […]

https://www.science-et-vie.com/technos-et-futur/reconnaissance-faciale-l…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceCulture] Internet et libertés publiques : qu’est ce qui a changé depuis Snowden ?

samedi 12 octobre 2019 à 13:00

Les révélations d’Edward Snowden ont-elles provoqué plus qu’une prise de conscience ? Que nous disent-elles de l’utopie déchue d’internet ? Félix Tréguer, co-fondateur de la Quadrature du net, nous en parle dans « L’utopie déchue » » (Fayard, 2019).

Alors qu’internet devait permettre l’émergence d’une société plus libre et plus démocratique, c’est, dit-il, tout l’inverse qui s’est produit. Chercheur associé au Centre Internet et Société du CNRS, membre fondateur de l’association La Quadrature du Net, qui défend les libertés numériques en France, Félix Tréguer déplore la chute de l’utopie émancipatrice et révolutionnaire que représentait l’Internet des origines. […]

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/internet-et…

NDLRP – VExtrait à retrouver sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]