PROJET AUTOBLOG


La Quadrature du Net

Site original : La Quadrature du Net

⇐ retour index

[CNET] Avec « Technopolice », la Quadrature du Net prend les armes contre les « smart cities »

vendredi 11 octobre 2019 à 11:00

Avec la plateforme « Technopolice », l’association appelle à la mobilisation contre la surveillance des citoyens dans les nouvelles « villes intelligentes ». Ses militants s’insurgent contre la présence grandissante des nouvelles technologies dans l’espace urbain. […)

Reconnaissance faciale, capteurs sonores, police prédictive… lesdites technologies sont nombreuses et envisagées par un nombre croissant de municipalité. La QDN veut alerter contre leur généralisation et les risques qu’elles représenteraient pour les libertés de chacun. […]

https://www.cnetfrance.fr/news/avec-technopolice-la-quadrature-du-net-pr…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FrequenceProtestante] Internet et sa gouvernance

jeudi 10 octobre 2019 à 13:00

[NDLRP : Sylvain Steer du CECIL et de La Quadrature du Net dans l’émission enregistrée le 14 juin et dont la deuxième partie a été diffusée le 22 septembre 2019, dans l’émission Parole aux associations de Fréquence protestante avec Nathalie Zanon.]

https://frequenceprotestante.com/diffusion/mouvement-international-de-la…

NDLRP – Vidéo à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[Mediapart] Le collectif Technopolice appelle à la mobilisation contre les « safe cities »

jeudi 10 octobre 2019 à 12:00

Un collectif d’associations et de syndicats, dont la Quadrature du Net, la CGT, la LDH et la FCPE, lance une campagne de mobilisation contre les nouveaux outils de surveillance urbains tels que la vidéosurveillance intelligente, la reconnaissance faciale, l’analyse du big data ou encore les capteurs sonores. […]

« Depuis presque deux ans, la Quadrature du Net et d’autres associations se sont intéressées au développement des soi-disant “villes intelligentes”, les “smart cities” comme on les appelle, et surtout à leurs aspects sécuritaires, a expliqué Martin Drago de LQDN. Avec les dernières avancées, en intelligence artificielle, en big data, on a constaté le développement d’outils de surveillance, de divers projets un peu partout en France. » […]

https://www.mediapart.fr/journal/france/160919/le-collectif-technopolice…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[GQ] Vidéosurveillance : les drones sont-ils vraiment nos alliés ?

jeudi 10 octobre 2019 à 11:00

Le drone s’impose peu à peu comme la solution de surveillance ultime. Mais la prolifération de ces engins pose certaines questions juridiques et éthiques. […]

[…] Derrière l’argument de « tranquillité urbaine », Martin Drago, juriste à La Quadrature du Net – le collectif militant qui a révélé l’étendue du projet – pointe une dérive qui menace nos libertés individuelles. « Après la prolifération des caméras fixes, on arrive au second stade de la “safe city” avec la reconnaissance faciale et la multiplication des caméras mobiles, notamment les drones. Alors que l’efficacité de la vidéosurveillance est contestée et avant même qu’un débat soit organisé, on applique la deuxième couche. Or, est-ce que les propriétés privées sont bien floutées comme l’exige la loi ? Combien de temps sont gardées les images ? Même la CNIL a dit en octobre 2018 qu’en l’absence de cadre juridique, elle est dépassée et n’a donc plus le pouvoir de dire non. Autrement dit, on utilise de nouveaux outils et on applique de nouvelles méthodes sans autorité de contrôle. » […]

https://www.gqmagazine.fr/lifestyle/article/videosurveillance-les-drones…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[France3] Des associations réunies à Nice pour dénoncer la surveillance technologique des villes

mercredi 9 octobre 2019 à 13:00

[…] Une campagne contre la prolifération « sans débat ni contrôle » de projets utilisant les nouvelles technologies à des fins policières a été lancée à Nice, ville championne de la vidéosurveillance, par quatre associations et syndicats (Quadrature du net, CGT, Ligue des Droits de l’Homme et FCPE).

A l’image de la reconnaissance faciale testée au Carnaval de Nice en février, en forçant la main à la Commission nationale de l’Informatique et des libertés (Cnil), « ces outils de surveillance se développent sans débat public et sans contrôle (…) », explique Martin Drago, juriste de l’ONG La Quadrature du net. […]

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes…

NDLRP – Vidéo à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]