PROJET AUTOBLOG


La Quadrature du Net

Site original : La Quadrature du Net

⇐ retour index

[FranceCulture] Projet d’article 57 : les prémices d’une surveillance de masse

mercredi 13 novembre 2019 à 11:00

[…] La Quadrature du Net alerte sur les risques d’une surveillance de masse en France. L’association vient de lancer un appel et demande au gouvernement de renoncer à l’article 57 du Projet de loi de finances 2020. Cet article 57 permettra à l’administration fiscale et aux douanes de surveiller en masse les réseaux sociaux pour lutter contre la fraude fiscale. L’article prévoit une collecte généralisée de toutes les données personnelles disponibles sur les plateformes – puis de les analyser via une intelligence artificielle. En août, la CNIL – La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés – avertissait déjà des risques d’atteinte au droit à la vie privée et au droit à la liberté d’expression.

Interview avec Arthur Messaud est juriste à la Quadrature du Net […]

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journa…

NDLRP – Entretien à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[RFI] Reconnaissance faciale, sécurité ou liberté en danger ?

mardi 12 novembre 2019 à 11:00

[…] La reconnaissance faciale fait déjà partie du quotidien de nombreuses personnes, ne serait-ce que débloquer son téléphone, mais les expériences se multiplient pour d’autres usages : l’identification pour accéder aux sites internet administratifs, pour embarquer dans un avion, mais aussi pour des raisons de sécurité dans l’espace public ou comme en Chine pour mettre en place un outil de contrôle social. Et c’est cela qui inquiète, au point que certaines villes américaines ont interdit l’utilisation par leur forces de sécurité. Reconnaissance faciale, sécurité ou liberté en danger ? C’est la question du jour.

Pour en débattre :

http://www.rfi.fr/emission/20191104-reconnaissance-faciale-securite-libe…

NDLRP – Extrait à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[20Minutes] Reconnaissance faciale : « C’est un outil de surveillance de masse qui va déshumaniser les rapports sociaux », estime la Quadrature du Net

vendredi 8 novembre 2019 à 13:00

INTERVIEW. Benjamin Sonntag, co-fondateur de la Quadrature du Net, explique à « 20 Minutes » pourquoi la mise en place de dispositifs de reconnaissance faciale un peu partout en France peut s’avérer très dangereuse pour les citoyens. […]

« Les dispositifs de reconnaissance faciale sont surtout un outil de surveillance de masse, de surveillance généralisée à la Big Brother. Ils exploitent votre visage – quelque chose que vous ne pouvez pas cacher – ce qui fait que vous êtes surveillé constamment dans l’espace public, sans pouvoir vous y opposer. Ces technologies biométriques augurent un réel changement de paradigme dans l’histoire de la surveillance. Ce sont des dispositifs totalement disproportionnés et liberticides… » […]

https://www.20minutes.fr/high-tech/2642419-20191104-reconnaissance-facia…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[RFI] La France entre dans l’ère de la reconnaissance faciale

vendredi 8 novembre 2019 à 12:00

La France veut devenir le premier pays européen à utiliser la reconnaissance faciale. La Commission nationale de l’informatique et des libertés a jugé illégale la demande effectuée par la Région Sud de l’utiliser dans différents lycées, mais le ministère de l’Intérieur teste déjà une application appelée Alicem pour Authentification en ligne certifiée sur mobile. […]

http://www.rfi.fr/emission/20191030-france-entre-ere-reconnaissance-faciale

NDLRP – Extrait du reportage avec Martin Drago à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[Telerama] Des micros dans la rue : la CNIL tire les oreilles (intelligentes) de Saint-Etienne

vendredi 8 novembre 2019 à 11:00

Le gendarme des données personnelles a adressé un avertissement à la métropole de la Loire, qui a développé un système d’écoute dans l’espace public. […]

En cause ? Un dispositif de captation et d’analyse des sons que la mairie envisage de déployer sur la voie publique. Révélée en mars dernier par Le Parisien, cette expérimentation inédite en France consiste en l’installation d’une cinquantaine de micros « pas plus gros qu’une pièce de deux euros », à l’affût du moindre bruit suspect, qu’il s’agisse de cris, de verre brisé, de klaxons, de crépitements ou de coups de feu (la Quadrature du Net dresse une liste exhaustive ici). Une fois enregistrés, ceux-ci sont passés à la moulinette d’un algorithme qui les compare avec « l’un des modèles préenregistrés dans la mémoire du nano-ordinateur embarqué dans le boîtier », détaille encore la CNIL dans sa lettre courroucée. […]

https://www.telerama.fr/medias/la-cnil-tire-les-oreilles-intelligentes-d…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]