PROJET AUTOBLOG


La Quadrature du Net

Site original : La Quadrature du Net

⇐ retour index

[FranceInter] L’intelligence artificielle est-elle notre ennemie ?

jeudi 7 novembre 2019 à 13:00

Mardi, la CNIL a fait savoir qu’elle s’opposait à la mise en place de systèmes de reconnaissance faciale dans les lycées. C’est indéniable : les algorithmes font partie de nos vies. Mais sont-ils compatibles avec l’éthique, avec nos libertés ? […]

L’intelligence artificielle a quelque chose de fascinant, mais aussi quelque part, de dangereux. Comment peut-on concilier ces technologies nouvelles avec les libertés individuelles ? Jusqu’où ces algorithmes vont-ils s’infiltrer dans notre quotidien ? Faut-il réguler l’IA ? Est-ce vraiment possible ?

Les invités

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-son…

NDLRP – Extrait d’une intervention d’Arthur Messaud à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FrenchWeb] [DECODE] Reconnaissance faciale: une technologie qui vous veut du bien ?

jeudi 7 novembre 2019 à 12:00

Le gouvernement français compte s’emparer très rapidement de la reconnaissance faciale. Il teste en ce moment l’application Alicem qui permettra à chaque citoyen de se créer une identité numérique en ligne en passant par cette technologie. Que faut-il savoir sur Alicem ? Et où en est-on réellement en France vis-à-vis de l’utilisation de la reconnaissance faciale ?

Décryptage avec Martin Drago, chargé d’analyses juridiques et politique pour La Quadrature du Net, l’association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, et Guillaume Vassault-Houlière, CEO de la plateforme de bug bounty Yes We Hack. […]

https://www.frenchweb.fr/decode-reconnaissance-faciale-une-technologie-q…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[BFM/RMC] ‘Une arnaque totale !’ : la Cnil retoque un projet de reconnaissance faciale dans les lycées

jeudi 7 novembre 2019 à 11:00

La Cnil a jugé illégale la mise en place de portiques de reconnaissance faciale dans les lycées, destinés à empêcher les intrusions et les usurpations d’identité. […]

Une victoire pour Arthur Messaud, juriste au sein de l’association « La quadrature du Net », qui défend les droits et libertés sur internet: « Ce qui nous peine le plus c’est de voir que les enfants sont instrumentalisés pour rendre acceptable une technologie parce qu’on prétend que c’est pour les protéger et que la technologie est pour les plus faibles« . […]

https://rmc.bfmtv.com/emission/une-arnaque-totale-la-cnil-retoque-un-pro…

NDLRP – Vidéo à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceInfo] Reconnaissance faciale : ‘Il va falloir qu’on arrête de considérer les citoyens comme des cobayes’, estime La Quadrature du Net

mercredi 6 novembre 2019 à 13:00

La Cnil s’oppose à l’expérimentation du dispositif dans deux lycées à Nice et Marseille. Benoît Piedallu, membre de La Quadrature du Net juge que « cette technologie est inacceptable dans notre champ politique » et « ne doit pas être utilisée« . […]

La reconaissance faciale à l’entrée des lycées porte une atteinte trop grande à la vie privée selon la Cnil, le gendarme français des données personnelles, qui s’oppose mercredi 30 octobre à une expérimentation qui devait avoir lieu dans deux lycées de la région Paca, à Nice et à Marseille. « Il va falloir qu’on arrête de considérer les citoyens comme des cobayes« , estime mercredi 30 octobre sur franceinfo Benoît Piedallu, membre de la Quadrature du Net, l’une des associations qui ont formé un recours contre ce dispositif. […]

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/re…

NDLRP – Intervention à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[Usbek&Rica] Données biométriques : menace ou sécurité ?

mercredi 6 novembre 2019 à 12:00

Reconnaissance faciale, empreinte digitale, reconnaissance vocale… Quels risques représentent vraiment les données biométriques ? Comment les prévenir ? Et la biométrie pourrait-elle être utilisée à des fins de sécurité dans un cadre protégé ? À l’occasion des Assises de la Sécurité, rendez-vous annuel des experts de la cybersécurité qui s’est tenu du 9 au 12 octobre à Monaco, nous avons tenté de faire le point sur le sujet. […]

Une réflexion d’autant plus cruciale que se pose aussi la question de l’efficacité-même des dispositifs biométriques. Dans une tribune publiée dans Le Monde, le juriste Martin Drago et le chercheur Félix Tréguer, s’inquiètent ainsi d’un manque de prise de recul sur le sujet, et de garanties encore « illusoires ». « En dépit de leurs effets politiques délétères, ces coûteuses machines seront incapables d’apporter la sécurité vantée par leurs promoteurs, écrivent-ils. Les milliards d’euros dépensés depuis plus de vingt ans au nom du “solutionnisme technologique” en vogue dans les milieux de la sécurité devraient là encore nous en convaincre : la technologie s’est avérée inopérante pour enrayer les formes de violence qui traversent nos sociétés. » […]

https://usbeketrica.com/article/donnees-biometriques-menace-ou-securite

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]